À propos de

Le projet

membres GEM la COOP

Tout le monde peut y faire ses courses, il suffit de devenir coopérateur, c’est à dire participer au financement, à la gouvernance et au fonctionnement de GEM la COOP’.

Dans la tradition des coopératives de consommateurs du 19ème siècle, les décisions sur les orientations du magasin sont collectives, un coopérateur dispose d’une voix quel que soit son nombre de parts et tous les bénéfices sont réinvestis dans le fonctionnement du supermarché.

agriculture GEM la COOP

Ce modèle d’autogestion permet de diminuer les coûts de fonctionnement du supermarché.

Les marges, plus faibles que dans la plupart des autres magasins d’alimentation, permettent de pratiquer des prix raisonnables sur une large gamme de produits.

quartier GEM la COOP

GEM la COOP’ s’engage à rendre la coopérative accessible à tous, en répondant aux besoins et aux choix alimentaires de ses membres.

Elle vise également à sensibiliser ses participants aux enjeux alimentaires actuels et souhaite devenir un lieu d’échange et de partage.

L’affiliation à la Louve de Paris et au Park Slope Food Coop de New-York pourrait offrir aux coopérateurs la possibilité de faire leurs courses occasionnellement là-bas.

L’engagement des membres

investissement GEM la COOP

Investir 100 €, soit 10 parts de la coopérative. Les bénéficiaires des minimas sociaux peuvent n’acheter qu’une part  soit un investissement de 10 €. Ces sommes sont remboursables à tout membre qui souhaite sortir de la coopérative.

heures-don GEM la COOP

Donner 3 h : les membres de la coopérative, aux côtés de salariés, assurent bénévolement les tâches nécessaires au bon fonctionnement du magasin à hauteur de trois heures consécutives toutes les 4 semaines : caisse, stock, administration, nettoyage…

La politique d’achat des produits

criteres GEM la COOP

Le choix des produits à GEM la COOP’ est orienté par la prise en compte de 6 critères, parfois contradictoires :

  • Le prix
  • Le goût
  • La proximité
  • L’impact environnemental
  • Le respect des droits des producteurs (commerce équitable)
  • La responsabilité de répondre aux besoins culinaires des quartiers.

Chaque critère est pris en compte avec le même sérieux…

cinq-pattes GEM la COOP

GEM la COOP’ propose donc une majorité de produits bios, artisanaux, ou locaux, mais également des produits que l’on trouve dans les supermarchés classiques, ou des produits exotiques.

Ainsi les membres peuvent choisir où dépenser pour consommer selon leurs goûts ou leurs moyens.

La gamme des produits proposés à GEM la COOP’ est en évolution constante.

lait GEM la COOP

Tout membre a la possibilité de proposer des produits. Tout membre peut informer et débattre avec d’autres sur les enjeux qui lui semblent importants, mais aucun coopérateur, ni un petit groupe de coopérateurs, ne peut interdire la mise en vente d’un produit. Le facteur décisif qui oriente les acheteurs-salariés dans leur choix des produits à conserver ou non est le taux de ventes : l’outil le plus démocratique qui reflète fidèlement les réelles habitudes de l’ensemble des membres.

Le fonctionnement

benevolat GEM la COOP

Les membres de GEM la COOP’ assurent bénévolement les tâches nécessaires au bon fonctionnement du magasin et emploient collectivement quelques salariés pour coordonner l’ensemble.

heures-temps GEM la COOP

Concrètement, chaque membre vient aider au magasin 3  heures consécutives, toutes les 4 semaines, pour tenir la caisse, stocker, réceptionner les livraisons, nettoyer, assurer les tâches administratives…

yoga GEM la COOP

Des aménagements horaires sont prévus pour les membres qui ont des emplois du temps irréguliers (intermittents du spectacle par exemple, …).